Élargir les critères qui ouvrent droit au statut de réfugié

Revendication / proposition stratégique (gilets jaunes, marches pour le climat...) : Face à un véritable « état d’urgence », nous appelons les responsables politiques et administratifs à respecter les droits fondamentaux (Appel des 300)
Proposition (mouvements citoyens...) : Élargir les critères qui ouvrent droit au statut de réfugié pour prendre en compte les nouvelles causes d’exil forcé, et mettre en place un système d’asile européen commun qui garantisse le plein respect de la Convention de Genève, un accueil digne dans tous les pays et le libre choix de destination pour les personnes en quête d’asile. Les critères d’attribution d’une protection internationale de la Convention de Genève de 1951 doivent être élargis pour inclure la protection subsidiaire, le respect des droits proclamés par le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, et la protection des personnes en exil pour des raisons climatiques. En France, l’empilement des dispositifs d’accueil dédiés aux demandeurs d’asile et le nombre de places insuffisantes au regard des besoins pourtant connus des pouvoirs publics conduisent à ce que nombre de demandeurs d’asile dorment à la rue.
Pour en savoir plus (analyses, propositions, ex.) : Voir Engager un changement des politiques migratoires, La Cimade, avril 2017 https://www.lacimade.org/publication/engager-un-changement-des-politiques-migratoires/