Ceci est une version archivée de QuiSommesnous à 2019-06-11 10:56:00

Qui sommes nous ?


Le Collectif « Changer de cap » s’est créé en janvier 2019 pour favoriser la convergence entre les mobilisations sociales et écologiques, avec plusieurs mouvements citoyens (ATTAC, CRID, Les Jours Heureux, Convergence des Services publics, Coordination des hôpitaux et maternités de proximité, Stop Précarité, Collectif des Associations Citoyennes, Fondation Monde Solidaire, ODASS), des militants écologistes et gilets jaunes, avec 3 objectifs :

- développer les liens avec les acteurs de terrain et suivre l’évolution des mobilisations afin de favoriser les convergences entre les mouvements, et aider la dynamique sociale à s’enraciner dans la durée,
- Favoriser la constitution de collectifs citoyens pour reconstruire des dynamiques communes de transformation écologique, sociale et solidaire s’appuyant sur la mobilisation de tou te s,
- rassembler les principales propositions nécessaires pour instaurer une justice fiscale et sociale, renouveler la démocratie, réguler la finance dont plus aucun citoyen ne veut, montrer comment celles-ci sont convergentes.

En effet, aujourd’hui, la société se décompose. La course irresponsable au profit conduit à brève échéance à un risque mortel pour l’ensemble de l’humanité, la biodiversité et l’ensemble de la planète. Mais les investisseurs-spéculateurs se moquent de l’avenir. Ils continuent imperturbablement d’exiger de l’économie réelle des taux de rentabilité exorbitants, saignant à blanc les entreprises, détruisant le tissu social et les équilibres écologiques, et transforment nos vies en marchandises et en produits jetables. Le gouvernement, qui est à leur service, continue, malgré un refus massif des populations, à s’estimer légitime pour détruire les sécurités, les solidarités et les libertés et tout transformer en marché.

Face à cette situation, les mobilisations se sont multipliées depuis 6 mois pour refuser l’inacceptable et exiger un changement de système. Le mouvement des gilets jaunes, à l’origine de cette mobilisation, a remis au cœur du débat politique l’exigence d’une démocratie réelle et d’une justice fiscale, sociale et écologique. Les grèves des jeunes pour le climat et les marches du siècle traduisent une prise de conscience écologique qui s’est aussi manifestée dans les urnes.

Aujourd’hui, la mobilisation s’enracine et se diversifie. Même si les manifestations du samedi sont en recul, les actions se multiplient contre les fermetures de services publics, la loi Blanquer, les privatisations, les atteintes aux libertés, en lien avec les syndicats, les élus locaux et les usagers. Des initiatives d’auto-organisation des citoyens en difficulté se développent, qu’il s’agisse de défense des droits des chômeurs, de lutte contre l’exclusion numérique, de jardins partagés, de covoiturage, etc.

Les récentes élections européennes créent une situation paradoxale qui ne reflète pas ces mobilisations. Alors que sur le terrain les logiques de responsabilité écologique et sociale et les valeurs républicaines sont massivement convergentes, l’éclatement des forces qui pouvaient présenter une réelle alternative permet au pouvoir et à l’extrême droite de se mettre en scène comme les seules forces en présence. C’est donc sur le terrain qu’il est nécessaire de reconstruire une alternative crédible, en s’appuyant sur la mobilisation de toutes et tous, car nul ne peut agir seul.

Le Collectif « Changer de cap » a donc décidé de lancer un appel à multiplier les collectifs citoyens au niveau local, en associant tous celles et ceux qui partageant une même volonté d’agir ensemble pour pour changer le système : citoyennes, citoyens, gilets jaunes, militants écologistes, défenseurs des services publics, militants de partis, et de syndicats ou d’associations. Il propose de constituer des assemblées citoyennes délibératives, ouvertes à toutes et à tous, pour construire d’une vision commune, élaborer une démarche de projet partagé en réponse aux enjeux du territoire et de la société, mettre en place des actions communes et une entraide au quotidien.

Le Collectif s’organise pour favoriser la mutualisation des informations (newsletter), des exemples de réalisations, des analyses et propositions, et proposera d’organiser des échanges et des rencontres.
11 juin 2019