Une politique publique de maîtrise des volumes et de régulation des marchés agricoles

Revendication / proposition stratégique (gilets jaunes, marches pour le climat...) : Aider et favoriser la culture bio (propos Commercy)
Proposition (mouvements citoyens...) : Une politique publique de maîtrise des volumes et de régulation des marchés est nécessaire. Elle aura pour objectifs l’autosuffisance alimentaire et l’écoulement local des productions, la régularisation des cours et le revenu du travail paysan, en y incluant la rémunération des services environnementaux et la qualité biologique des productions. L’élevage industriel et les subventions aux produits d’exportation, qui ruinent les paysans des pays pauvres, seront supprimés, l’usage des pesticides et des engrais sera soumis à des évaluations indépendantes (voir rôle de l’Etat régulateur)
Pour en savoir plus (analyses, propositions, ex.) : Voir Pour l’agroécolgie paysanne, Matthieu Calame, Philippe Desbrosses, Marc Dufumier, Guy Kastler, Philippe Pointereau, Aurélie Trouvé https://les-jours-heureux.fr/le-livre/le-bien-etre/pour-lagroecologie-paysanne/